Notre démarche R&D

Soucieux de l'éthique et des (mauvais) usages qui pouvaient être faits de nos technologies, nous nous sommes d'emblée appuyés sur un Comité scientifique et éthique externe, réunissant 2 médecins et 1 économiste (expert des questions éthiques auprès de la Commission Européenne).

 

Notre projet fait suite à des premiers travaux japonais montrant en 2007 la modulation de l'absorption de la lumière visible par le tissu vasculaire[1] et à une publication en 2011 sur la formalisation de la mesure de la fréquence cardiaque par séparation de sources[2]. Le Professeur Alain Pruski et son équipe se sont alors beaucoup investis sur ce sujet et leurs travaux ont conduit à de nombreuses publications[3], dont 5 pour la seule année 2014, notamment dans : 

  • Computers in Biology and Medicine
  • Innovation and Research in BioMedical engineering

 

Alain a eu l'opportunité de réaliser une vingtaine d'interventions lors de conférences dans le monde entier, notamment au 1er Congrès International de thérapie cognitivo-comportementale. Il a également été primé ces dernières années pour la meilleure communication scientifique au niveau des travaux de recherche suivants :

  • Quantification de l'effort mental à partir d'une webcam en utilisant les amplitudes du flux sanguin et la variabilité de la fréquence cardiaque
  • Régulation des émotions dans le cadre d'une thérapie par réalité virtuelle

 

A partir des publications du laboratoire Lcoms et grâce au soutien de BPI (en tant que lauréat du Concours i-Lab 2014), la société i-Virtual a réussi à développer entre fin 2014 et l'été 2015 un prototype fonctionnel d'un dispositif inédit assurant la détermination du rythme cardiaque instantané à partir de n'importe qu'elle caméra à bas coût de type webcam. Les résultats des travaux de recherche académique publiés ont en effet donné lieu à de fortes modifications pour aboutir à un produit commercialisable travaillant en temps réel avec une robustesse acceptable pour les diverses applications ciblées. Grâce à nos algorithmes de traitement, filtrage et fusion de données, nous sommes ainsi capables d'extraire en temps réel et sans contact les paramètres suivants : 

Le rythme cardiaque

rythme cardiaque

La vasoconstriction

vasoconstriction

 

 

La variabilité cardiaque et la fréquence de respiration

variabilité cardiaque et la fréquence de respiration

Le degré de stress

degré de stress

 

Le deuxième semestre de l'année 2015 nous a permis de lancer "l'industrialisation de la solution", en lien avec un premier client (TEA, PME française au marché mondial). Ces travaux de développements, complétés d'une forte R&D pour améliorer sans cesse nos algorithmes, nous permettent de disposer aujourd'hui d'une première solution commercialisable sous un environnement Windows. Nous disposons aujourd'hui d'une version Linux et d'une version Android de notre système, afin de répondre aux demande de plusieurs industriels.

Depuis la création de la société, notre équipe n'a cessé d'utiliser une méthode AGILE pour ses travaux de R&D. Une nouvelle version de CardiaSens est conçue en cycle court, puis soumise à une batterie de tests en laboratoire. Nous souhaitons continuer dans cette voie et même aller plus loin l'année prochaine en mettant en place une démarche qualité totalement structurée, à l'aide d'experts en la matière. 

Notre ambition pour l'avenir est de réussir à développer une gamme inédite de solutions temps réel et sans contact de mesure de paramètres physiologiques issus d'un flux vidéo. i-Virtual va devoir maintenir voir développer ses investissements en recherches et développements afin d'enrichir ses algorithmes et en créer de nouveaux. Nous devrons notamment nous appuyer sur la recherche académique fondamentale pour parvenir à la mesure de paramètres vitaux comme la tension artérielle et la saturation en oxygène dans le sang.

 

Notre autre enjeu correspond aux nécessaires optimisations de nos algorithmes, afin de pouvoir implanter la technologie CardiaSens sur des dispositifs de plus en plus nomades.

 


[1] C. Takano, Y. Ohta, Heart rate measurement based on a time-lapse image, Med. Eng. Phys. 29 (2007) 853?857

[2] M.-Z. Poh, D. J. McDuff, R. W. Picard, Advancements in noncontact, multiparameter physiological measurements using a webcam, IEEE Trans. Biomed. Eng. 58 (2011) 7?11

[3] par exemple "Continuous wavelet filtering on webcam photoplethysmographic signals to remotely assess the instantaneous heart rate", Biomedical Signal Processing and Control, n° 8, pp 568-574, IF 1.07, 2013